Déontologie

Quelles sont les règles de base de votre pratique?

Mon engagement est de travailler dans le respect mutuel, fondé sur l’acceptation de règles de conduite partagées comme la ponctualité, la disponibilité pendant la séance et surtout la confidentialité : tout ce qui est dit par le consultant et le praticien ne peut-être utilisé qu’après accord des 2 parties.

Une liberté de parole de la part du consultant et du praticien: toutes les questions sont permises, si elles sont posées dans le respect de l’autre et en même temps chacun a le droit de ne pas y répondre. Chacun a droit à l’erreur et on ne porte pas de jugement : on effectue des demandes pas des reproches

Enfin on utilise le « je »  c’est à dire que chacun prend la responsabilité de ses propos.

En plus de ces règles de base, je respecte une déontologie professionnelle :

Respect des personnes

J’attache une importance toute particulière au respect du consultant, à son autonomie, à sa dignité, à sa liberté, à ses capacités et à ses convictions.

Conscient de ma position, je m’interdis d’exercer tout abus d’influence et me comporte avec loyauté vis-à-vis de la personne qui me fait confiance.

Clarté du processus

Je clarifie toujours la nature de ma démarche, les objectifs, les limites et les règles du jeu de la relation entre le praticien et le consultant, en vérifiant que mon interlocuteur comprend parfaitement les conditions de cet accord.

Confidentialité

Je suis tenu au secret professionnel sur les informations échangées. En aucun cas, je ne peux évoquer le nom du consultant ou y faire référence sans son autorisation.

Responsabilité

Je suis conscient de ma responsabilité et de ses limites. Lorsque le travail commun dépasse mes compétences ou me met dans l’incapacité de tenir mes engagements, j’en informe le consultant et lui indique, s’il en fait la demande, un confrère mieux adapté à ses besoins.

Réciproquement, le consultant prend toute la responsabilité de ses décisions, actions et résultats.

Le consultant doit être informé de cette limite et l’accepter en toute connaissance de cause

Durée de la mission

Dans le cas où je constate que les conditions de réussite ne sont plus réunies, en concertation avec le consultant, nous redéfinissons les termes de l’accord et pouvons être amenés à interrompre la mission.

Comments are closed.